Les camgirls : Fantasme de l’inaccessible

S’il y a bien un délire que je n’ai pas vu arriver dans ma vie de fappeur, c’est bien celui des camgirls. Grand adepte de films et vidéos pornos très bien réalisés et à la qualité irréprochable, je ne m’étais de ce fait jamais attardé sur les webcams qui représentaient tout l’inverse de ce que je recherchais. Seulement voilà. Un article de Le Tag Parfait et ma vie changea. J’étais en train de découvrir un nouveau fantasme : celui de l’inaccessible.

La première idée reçue que j’avais des camgirls s’envolait en éclats. Je pensais qu’elles étaient ennuyeuses et confinées dans leurs chambres. Si c’est vrai dans la plupart des cas, la magnifique Sextwoo et son copain brisent cette règle. Il n’est pas rare de pouvoir observer leurs ébats en extérieur, et aucun homme ne pourrait rester insensible au grand sourire naturel qu’affiche la demoiselle… Ou à son corps fichtrement parfait!

 

Sextwoo et John baisent en extérieur sur Cam4.

 

C’est ainsi que pour assister aux shows de Sextwoo je me rendais de plus en plus régulièrement sur Cam4. Et tiens… pourquoi ne pas jeter un oeil sur d’autres cams? Petit à petit j’apprenais à délaisser la possibilité de zapper les moments ennuyeux d’une vidéo et à me laisser transporter au rythme d’un show. Et s’il est difficile au départ de lâcher prise, on y prend finalement vite goût. Se synchroniser avec l’excitation du modèle : telle est la clé de la réussite d’une bonne branlette devant une webcam! C’est ce que nous pourrions appeler du slow-fap : Prendre le temps, parfois des heures, de faire monter le plaisir.

Et plus je découvrais certaines filles, plus un fantasme s’implantait en moi : celui de l’inaccessible. C’est à la foi la grande fatalité et toute la joie de s’attacher à une camgirl! Car dans le geste de s’installer en simple spectateur devant un écran, il me fallait accepter que ce dernier faisait office de barrière entre elle et moi. Que si avec un commentaire j’arrivais à lui soutirer un sourire, ce serait tout ce que je pourrais posséder d’elle. Si j’en voulais plus seule mon imagination pouvait me satisfaire.

Pourtant je trouve les camgirls très généreuses. Elles offrent énormément et se dévoilent sans conditions. Même s’il ne fait aucun doute qu’un tip généreux peut être encourageant, elles tirent avant tout leur plaisir dans le notre. Et si je me contenterai de ne pas pouvoir les posséder, c’est grâce à ces dernières qualités que toutes possèdent mon admiration.

Illustration : Anya Amsel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *